La culture à l’hôpital 2017

Se souvenir, transmettre, partager..

Le numérique a modifié notre rapport au temps.
Tout va trop vite ! on écrit des SMS, on envoie des mails, on actualise son Facebook…
des milliers d'informations se concentrent sur nos écrans, et disparaissent sans laisser de trace.
C'est l'époque du jetable et de l'éphémère. Les contenants prennent le dessus, et les contenus s'en prennent un coup.

Avec Amin Toulors, nous souhaitons prendre le temps de la rencontre.
Nous travaillons depuis longtemps sur des formats artistiques "décroissants" : la photographie argentique prend une part importante dans nos réalisations, tout comme la vidéo documentaire et l'écriture.

Pendant quelques semaines, nous allons vivre au rythme de l'Hôpital.


Entre les visiteurs, les patients et les salariés, le temps est parfois très relatif. Chacun a ses préoccupations, ses urgences, ses ennuis… il est donc important de pouvoir s'aérer. C'est pourquoi nous avons envie de partager avec vous des petits voyages vécus ou imaginaires, ici ou ailleurs.

A travers des cartes postales, il sera d'abord possible de raconter des histoires et des rêves.
Bora-Bora, Tahiti, Maubeuge, Barcelone, Athènes, Bangkok, Jeumont... peu importe !
L’important est de s'évader, de manière simple et spontanée.


Nous allons ensuite compiler vos paroles et les mettre en images. L'idée est de capturer des moments de vie à travers différents médiums artistiques.
Nous installerons au sein de l'hôpital un labo-photo éphémère et participatif pour révéler nos clichés, petits et grands formats en noir et blanc.
Pour quelques instants, le temps s'arrêtera.

Au final, une exposition sonore et visuelle interactive prendra vie dans l'hôpital comme pour conserver une empreinte collective de nos souvenirs.

Alexandre Rabozzi / Amin Toulors