2225438

Coronavirus : le CHSA prêt à prendre en charge des premiers patients infectés

Hier après-midi, à la demande de l’ARS, le Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois a déclenché son plan blanc. Si pour le moment, seuls quelques cas suspects ont été pris en charge (en attente des résultats), le CHSA et les équipes se tiennent prêts à faire face à un afflux de patients infectés du COVID-19, comme cela est actuellement le cas dans plusieurs départements du pays.

 

Dans la journée d’hier, des médecins chefs de services, des cadres soignants, des membres de l’équipe de direction se sont réunis afin d’organiser l’accueil des futurs patients infectés avec pour objectif, de démultiplier, entre autres, les capacités de réanimation et de soins intensifs. Un circuit spécifique a d’ores est déjà été mis en place afin de placer les patients au sein d’une zone dédiée en lieu et place de la zone en tension.

 

Mais aussi :

  • Mobilisation de l’ensemble du personnel du Centre Hospitalier, y compris les étudiants suite à la fermeture de l’IFSI.
  • Interdiction des visites à compter du 17 mars
  • Arrêt des consultations et de l’Hôpital de jour à partir du 17 mars
  • Report des opérations non-urgentes
  • Travail avec les cliniques pour le transfert du suivi de certains patients (ex : traumatologie)

 

A noter que pour permettre la pleine mobilisation du personnel, l’Education Nationale a réquisitionné des professeurs qui accueilleront dès ce mardi, les enfants des professionnels de santé dans certains établissements scolaires du territoire. Aujourd’hui, ces enfants sont accueillis à l’IFSI par des étudiants infirmiers et le personnel du CAMSP d’Aulnoye-Aymeries.

 

Pour limiter la propagation, une seule directive : restez chez vous.

Lorsque vous le pouvez, privilégiez le télétravail, évitez les dîners familiaux, entre amis et plus généralement les rassemblements durant quelques semaines. En dehors des sorties strictement « nécessaires », restez chez vous autant que possible. Prenez soin des uns et des autres en restant à distance. L’objectif du confinement est de pouvoir limiter au maximum la propagation du virus et de ne pas surcharger les hôpitaux.  

 

Que faire un cas de symptômes ?

Si vous développez des symptômes sans caractères d’urgence, contactez votre médecin traitant. Un lieu de consultation spécifique va être mis en place à proximité du CHSA. Plus d’infos à venir.