DSC_5370

Coronavirus, le Centre Hospitalier est en alerte mais se veut rassurant

Depuis quelques jours, la France est au stade 2 de l’épidémie de Coronavirus (COVID-19).

 

Dans ce cadre, le Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois s’est préparé en interne et les professionnels de santé refusent de tomber dans la psychose et tiennent à dédramatiser la situation. En effet, si l’épidémie n’est pas neutre, nous sommes bien loin des cas de figure rencontrés il y a plusieurs années, avec Ebola par exemple.

 

Des procédures mises en place pour la prise en charge de patients suspects

 

Du côté des équipe du CHSA, l’Unité Post-Urgence a formalisé un guide reprenant des actions immédiates et différées à réaliser dans le cadre de la découverte d’un cas suspect. Un lien privilégié avec les médecins de ville a également été mis en place afin de limiter les flux inutiles.

 

Le personnel hospitalier a été spécifiquement informée, formé et équipé avec du matériel dédié tandis qu’une zone « rouge » a été identifiée pour l’accueil de potentiels patients contaminés. A noter que ces procédures ne sont pas nouvelles et qu’elles ont déjà fait leurs preuves. D’ailleurs, si aucun cas n’a été déclaré sur le territoire, des fausses alertes ont quant à elle permis aux équipes de se mettre dans l’état d’esprit. Et ce que l’on peut dire, c’est que les équipes sont prêtes.

 

A l’heure actuelle, s’il y a le moindre risque que le patient soit infecté par le coronavirus, il sera transféré vers Lille ou Tourcoing, établissements habilités à traiter les cas de COVID-19 dans le cadre du stade 2. Si le stade 3 est enclenché, le CHSA sera également amené à prendre en charge ces patients, de la consultation à l’hospitalisation.

 

 

Quelques gestes simples à appliquer

 

Comme dans tous les cas d’épidémie, le CHSA tient à vous rappeler quelques gestes simples pour vous protéger et protéger vos proches

 

  • Lavez-vous très régulièrement les mains
  • Toussez ou éternuez dans votre coude
  • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
  • Evitez les contacts rapprochés (bises, poignés de mains)
  •  

En cas de question, le gouvernement a mis en place une plateforme d’information. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus ou contactez le 0 800 130 000 (appel gratuit)