DSC_2208

Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus

Présentation

Le don d’organes et de tissus permet de sauver des vies et d’améliorer l’état de santé d’autres personnes.

 

Les 3 grands principes de la loi de Bioéthique de juillet 1994 modifiée en juillet 2011 sont :

 

  • Le consentement présumé : toute personne est considérée consentante au don d’éléments de son corps après sa mort en vue d’une greffe, si elle n’a pas manifesté son opposition de son vivant. La loi donne donc la liberté de décider personnellement.En cas de décès, l’équipe de coordination se tournera vers les proches du défunt pour savoir si le défunt était opposé au don d’organes.
  • La gratuité : signifie que toute rémunération en contrepartie du don d’organes est interdite. Elle constitue un frein puissant aux tentatives de trafics d’organes en France.
  • L’anonymat entre le donneur et le receveur : le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur, et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes, si elle le demande.

 

Le dire à vos proches

 

Si vous souhaitez que vos organes et tissus soient greffés à des malades après votre décès ? Dites-le simplement à vos proches ! Le dire à ses proches (conjoints, parents, famille…), c’est le moyen le plus efficace pour signifier votre choix et pour qu’il soit respecté. Cela permet aussi d’épargner un questionnement douloureux pour les proches, dans un moment déjà difficile.

 

Comment exprimer son choix ? informations sur : www.dondorganes.fr

 

Si vous êtes POUR : vous devez le dire à vos proches pour qu’ils puissent témoigner de votre volonté, et pouvez détenir une carte de donneur, celle-ci n’a pas de valeur légale mais peut aider les proches.

 

Si vous êtes CONTRE : vous devez le dire à vos proches pour qu’ils puissent témoigner de votre volonté et demander votre inscription sur le Registre National des Refus (RNR)

 

Vous souhaitez en savoir plus : "dons d'organes tous concernés"